Archives de
Auteur : fpmavincennes

Christ seul

Christ seul

Les Eglises protestantes issues de la Réforme, dont la FPMA, fêtent cette année la 503è année de leur naissance. En effet, le 31 octobre 1517, Martin Luther publiait ses 95 thèses à Wittenberg en Allemagne. Ces thèses ont promu le concept du « Christ seul ».

Au XVIe siècle, en Europe, la question de savoir comment faire pour obtenir le salut est devenue courante dans la société. L’enseignement de l’Eglise de l’époque – l’Église catholique romaine – était : le ciel pouvait être atteint, soit en achetant les indulgences, soit en faisant de bonnes œuvres.

En témoignage de l’Évangile, la réponse de Luther est claire : Le ciel est entré ici pour atteindre l’homme. Ce n’est pas nous qui nous approchons du ciel, c’est le ciel qui s’approche de nous. Cela s’appelle : grâce. Dieu nous ouvre la main et nous accepte comme ses enfants. Nous ne pouvons pas nous sauver nous-mêmes. Dieu vient vers nous et nous accepte en Jésus-Christ. L’idée qui revient comme un leitmotiv est donc celle-ci : Justification par la grâce au moyen de la foi.

Ainsi, être protestant ne signifie pas avoir une attitude rebelle. «Protestant» ne signifie pas « Celui qui proteste ou celui qui conteste » mais « Celui qui témoigne pour la vérité – celui qui témoigne pour la liberté » (du latin protestare).

De nos jours, surtout en Europe, ce n’est pas la question de savoir comment faire pour obtenir le salut qui prédomine mais celle-ci : Qu’est-ce qui prouve mon existence sur cette terre ? Qu’est-ce qui justifie ma vie ici ?

Le fond de ces questions est le même : nous sommes « jugés » en fonction de nos œuvres. On définit l’existence de l’homme par son activité professionnelle. On est reconnus, dans la société, en fonction de notre travail. Les valeurs humaines se mesurent à leurs performances.

La question qui nous intéresse est donc : est-ce que l’enseignement de la Réforme est-il toujours d’actualité ?

La réponse est OUI.

  1. Dieu justifie notre existence dans cette vie. Il nous a invités à être ici. Il a donné son Fils unique pour nous. Il connaît la valeur qu’Il nous a donnée. C’est ce en quoi nous avons confiance et sur quoi nous comptons.

    Ce n’est pas ce que nous pouvons faire ou ce que l’on pense de nous mais ce que Dieu pense de nous – c’est ce en quoi nous croyons et celui en qui nous confions notre vie.

    Il est dit d’ailleurs :

    Romains 4.3

    3 Car que dit l'Écriture? Abraham crut à  Dieu, et cela lui fut imputé à  justice.

     Autrement dit : libéré par la grâce du souci de son salut, le protestant est capable d’accomplir de bonnes œuvres. Libéré du souci de son salut, le protestant exprime une vie reconnaissante envers Dieu comme dit l’apôtre Jean :

    1 Jean 4.19

    19 Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier.

     Libéré par la grâce de l’obligation de devoir se centrer sur lui-même, le protestant met en premier lieu dans sa vie – le Christ.

  2. Au XVIe siècle, l’Église catholique romaine et l’Église protestante se condamnent mutuellement. Il est donc important de dire que le 31 octobre 1999 (4 siècles plus tard), elles se pardonnent publiquement à Augsbourg (Allemagne) et font une déclaration commune intitulée : « La doctrine de la justification : déclaration commune ». L’essence de cette déclaration est :« L’homme est reçu gratuitement dans la communion avec Dieu indépendamment de ses œuvres, et qu’il est libéré pour agir dans le monde. »

Être protestant, c’est être convaincu que Christ seul est la source et le fondement de notre vie aujourd’hui et éternellement !

Bonne fête à toutes et à tous !

Pasteur Zaranaina ANDRIALAMPISON

« N’abandonnons pas notre assemblée » (2)

« N’abandonnons pas notre assemblée » (2)

Notre dernier édito relatait les bienfaits du confinement : un moment pour se retrouver soi-même, se retrouver en famille et se retrouver avec Le Créateur.

Comme nous étions reclus, tout nous était livré; nous étions immobilisés ou immobiles dans ce confort quotidien imposé.

Même l’église est venue à nous par la radio par confcall ou par Zoom

Un scientifique a dit : « un objet immobile a tendance à rester immobile », et le médecin nous confirmera qu’un muscle qui ne bouge pas se ramollit. Ne tombons pas dans le piège de cet immobilisme qui pourrait engendrer une certaine paresse surtout spirituelle.

Maintenant que les réunions cultuelles sont permises, reprenons le chemin de l’église pour le culte dominical retrouver cette communion réelle et non plus virtuelle.

Paul dit en

1 Corinthiens 12.27

27 Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.

Par le baptême, nous faisons partie d’un seul corps, nous formons un seul corps.

Chaque membre du corps humain est nécessaire pour que le corps fonctionne correctement, et lorsqu’un membre de ce corps manque, le corps entier peut en pâtir.

De même, chaque membre de l’église est nécessaire pour le bon fonctionnement de l’église entière.

Un chrétien qui ne fait pas partie d’une église ou ne fréquente pas régulièrement son église, pourrait vouloir dire qu’il n’a pas besoin des autres parties du corps donc des autres chrétiens (relire 1 Corinthiens 12 : 12-27).

L’église est également le seul endroit où la Parole devient visible, par l’accomplissement des sacrements (baptême et sainte cène).

Ainsi, reprenons nos activités d’avant confinement avec zèle et enthousiasme, chacun selon ses attributions…Parents, Enfants, Jeunes, Hommes et Femmes, Scouts, Choristes, Diacres, Anciens,… Des échéances nous attendent (ce mois d’octobre fanateram-bokatra, le culte de célébration du 10ème anniversaire, les dimanches des sections, Noël,…)

L’église a besoin de tous ses membres pour avancer, fonctionner, évangéliser, …

Et

Colossiens 3.23

23 Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes,

« N’abandonnons pas notre assemblée » / « Aza mahafoy ny fiarahantsika miangona ».

Nous sommes témoins de l’Evangile !

Nous sommes témoins de l’Evangile !

Des évènements ont marqué la reprise de culte, dans notre paroisse, après quelques semaines de congé involontaire.

Un baptême a été célébré le jour de la Pentecôte. L’Esprit Saint crée une situation nouvelle. Désormais, Diary est enfant de Dieu grâce à l’action de l’Esprit Saint. Il est passé de la mort à la vie, dit l’apôtre Paul! Le ciel est dans la joie ! Et notre paroisse également.

Des Loholona viennent d’être consacrés. « Il y a diversité de ministères mais c’est le même Seigneur. Il accorde à chacun des dons personnels divers, comme il veut ». L’Esprit Saint est toujours en action !

Par ailleurs, les sections (SA, SVK, STK, AMF, Scout, Réveil, Croix bleue, SLK, SZM, SFT) ainsi que les commissions qui existent sont vivantes, très
vivantes !

Vous pouvez également écouter la « Radio FPMA Vincennes » pour plus de joie, de connaissance biblique ainsi qu’exhortation spirituelle. Les projets
ne manquent pas ! L’Eglise fondée par l’Esprit Saint est une communauté qui témoigne de l’Evangile, non par vocation, mais par définition – le
croyant est un témoin de Jésus-Christ non par vocation mais par définition.

Le témoignage en paroles et en actes fait partie de notre être en tant que tel – en tant qu’enfant de Dieu. D’ailleurs, notre paroisse fait partie des églises qui mettent en valeur les quatre marques de la vraie Eglise. Une de ces marques est : l’Eglise est Une. Elle est Une parce qu’elle est référée à un seul Seigneur. Cette unité lui est donnée par Dieu. Elle est fondée dans l’unité, qui est en Dieu lui-même, c’est à dire le Dieu trinitaire. A l’image de Dieu trinitaire, unité ne signifie cependant pas uniformité.

La reconnaissance mutuelle inclut nécessairement la diversité (historique, théologique, cultuelle, etc.). Cette pluralité ne devient dangereuse que lorsqu’elle engendre l’exclusion, la division et la séparation de la communauté chrétienne.A notre niveau, la pluralité d’idées ou de positions n’est pas négative en soi, au contraire, c’est une richesse. Que cette richesse soit guidée par la Parole de Dieu !

Nous sommes témoins de l’Evangile. N’est-ce pas ?

Pasteur Zaranaina ANDRIALAMPISON

N’abandonnons pas notre assemblée

N’abandonnons pas notre assemblée

Revoilà les mois de juillet et aout, mois pendant lesquels l’affluence au culte dominical est réduite.

Combien parmi nous seront outrés si je dis : encore les vacances ? Comment ça « encore les vacances » ?

Ah oui c’est vrai, les deux mois allant de mars à mai, ce n’était pas des vacances …ou acceptons de le dire « des vacances contraintes et/ou imposées », mais des vacances quand même ! Osons-le dire, des « vacances confinées ». (*)

Ces temps de confinement ont permis de révéler des talents enfouis en chacun de nous (de pâtissier, de cuisinier, de sportif, de bricoleur, …), de découvrir d’autres loisirs (guitare, tik-tok, …) ; et les divers enseignements bibliques que nous avons reçus pendant ces temps de confinement nous ont appris à nous ressourcer avec nous-même, avec notre famille et avec notre Dieu.

Selon la Bible, Dieu est Lui-même le précurseur du repos, donc des vacances. Il s’est reposé le septième jour

Genèse 2.2

2 Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite.

et dans l’Evangile de Marc, Jésus dit à ses disciples:

Marc 6.31

31 Jésus leur dit: Venez à  l'écart dans un lieu désert, et reposez-vous un peu. Car il y avait beaucoup d'allants et de venants, et ils n'avaient même pas le temps de manger.

Ainsi, pour les chrétiens, les vacances sont un temps donné par Dieu pour effectuer une remise en forme du corps, du mental et surtout de sa vie spirituelle.

Ce que nous avons fait pendant nos « vacances confinées », et que nous continuerons à faire pendant les vacances estivales, à cette différence près que, grâce à Dieu, notre église est maintenant ouverte et reste ouverte en juillet et aout.

« N’abandonnons pas notre assemblée » / « Aza mahafoy ny fiarahantsika miangona ».

Bonnes vacances à tous.

Elie RAMANIVOSOA

(*) Je parle ici de cas général pour ne pas m’attirer les foudres du personnel hospitalier et autres métiers nécessaires lors du confinement 😉

Les anciens éditos

Les anciens éditos

Dans cette page vous trouverez les anciens éditos.

  • « Christ seul » édito du mois de Novembre. Voir Plus
  • « N’abandonnons pas notre assemblée (2) » édito du mois d’octobre . Voir Plus
  • « N’abandonnons pas notre assemblée  » édito du mois de Juillet. Voir Plus
  • « Nous sommes témoins de l’Evangile !  » édito du mois de Juin. Voir Plus
Dimanche de la Section Jeune

Dimanche de la Section Jeune

Nous louons le Seigneur d’avoir rendu possible le dimanche de la Section Jeune le 11 Octobre 2020 sous le thème de la Reconnaissance.
Psaumes 34.2

2 Je bénirai l'Éternel en tout temps; Sa louange sera toujours dans ma bouche.

et
Ephésiens 5.20

20 rendez continuellement grâces pour toutes choses à  Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ,

La STK vous remercit de vos présences et de vos prières.
Et une petite photo de nos jeunes.
Vokatra

Vokatra

Le mois d’Octobre est le mois des récoltes pour la Fpma Vincennes. L’ouverture a été fait le 04 Octobre 2020. Alors pendant ce mois, venez et amenez toute la famille à  louer le Seigneur.